A propos des douanes

Coopération avec les douanes

La croissance du marché du commerce électronique signifie que toujours plus de colis et de petits paquets sont échangés d’un pays à l’autre, ce qui rend une collaboration fluide entre les postes et les douanes plus indispensable que jamais.

Afin de faire en sorte que ces envois postaux atteignent leur destination finale intacts et sans retard, l’UPU collabore activement avec ses partenaires de la chaîne logistique pour maintenir les flux postaux en mouvement.

Coopération OMD-UPU

L’UPU collabore étroitement avec l’Organisation mondiale des douanes (OMD) grâce au Comité de contact OMD-UPU. Celui-ci a été instauré en 1964 par le Congrès postal universel de Vienne comme moyen de collaborer sur les questions relatives au dédouanement des envois postaux par les douanes.

Ce comité conjoint élabore des procédures et des publications pour faciliter le travail entre les douanes et les postes aux niveaux national et international. Les deux organisations collaborent également sur des projets de renforcement des capacités communs en organisant des ateliers de formation sur les questions de douane postale à l’intention des pays en développement.

Solutions de l’UPU

Le système de déclaration en douane (CDS – Customs Declaration System), une application développée par le Centre de technologies postales de l’UPU, simplifie le dédouanement des envois en permettant aux autorités postales et douanières d’échanger des données préalables sur ceux-ci et de calculer ainsi à l’avance les droits et taxes exigibles. 

Les règlements de l’UPU obligent les postes à communiquer aux autorités douanières les informations concernant l’expéditeur, le contenu et la valeur des colis expédiés. Ces informations figuraient traditionnellement sur une formule imprimée envoyée avec le colis, mais le CDS permet aujourd’hui aux postes d’envoyer ces informations par échange de données informatisées (EDI) avant l’expédition du paquet. Ces informations préalables peuvent aider les douanes à réduire leurs propres délais de traitement.

Les autorités douanières peuvent aussi envoyer des messages EDI aux postes par le même système. Par exemple, les douanes peuvent utiliser CDS pour informer les postes qu’un envoi a été refusé lors du processus d’inspection. Cette information, à son tour, permet aux opérateurs désignés de mieux suivre la progression d’un paquet le long de la chaîne logistique.