Programme «Easy Export» pour la facilitation du commerce

Contexte

Dans la plupart des pays – industrialisés et en développement – les gouvernements, les organismes de développement et les institutions des Nations Unies s'efforcent de réduire les obstacles au commerce qui entravent l'internationalisation des microentreprises et des petites et moyennes entreprises (MPME). Il existe une demande pour un accès aux marchés internationaux au moyen de services logistiques nationaux et internationaux abordables mais efficaces proposés par des fournisseurs de services spécialisés. Toutefois, le plus souvent, le commerce international reste inaccessible aux MPME. Grâce à sa large couverture géo-graphique et à son réseau tridimensionnel de services physiques, financiers et électroniques, le secteur postal peut contribuer à une plus grande ouverture des échanges internationaux.

Sur la base des leçons tirées du programme Exporta Fácil, lancé par le Brésil puis mis en œuvre par d'autres pays d'Amérique du Sud, l'UPU a lancé le programme Easy Export en vue de reproduire la méthode et le modèle du programme brésilien dans d'autres régions en y apportant les adaptations nécessaires. Entre 2002 et 2008, Exporta Fácil a permis à plus de 10 000 petites entreprises au Brésil n'ayant jamais exporté auparavant d'accéder aux marchés internationaux.

Objectifs

Le programme vise à créer un service d'exportation simplifié et harmonisé pour les MPME en s'appuyant sur l'infrastructure postale.

Résultats escomptés

  • Augmenter le nombre de petites entreprises parmi les exportateurs nationaux
  • Créer un processus d'exportation postale simplifié pouvant être utilisé aisément par les petites entre-prises et qui soit adapté aux conditions du pays
  • Améliorer et moderniser la gestion des échanges commerciaux internationaux par la voie postale, en collaboration avec les institutions participant au projet
  • Diversifier la gamme de produits exportés et accroître le nombre de pays de destination
  • Appeler l'attention sur le rôle du secteur postal en tant que composante importante des politiques d'intérêt général

Intérêt stratégique

Ce programme cadre bien avec l'action stratégique menée par les gouvernements pour promouvoir les exportations et les importations dans le secteur des MPME et favoriser la création d'emplois, la création de richesses et la réduction de la pauvreté. En outre, ce programme permettrait d'appuyer les efforts déployés par les gouvernements pour inclure l'infrastructure postale dans leurs stratégies nationales en faveur du développement économique et social. Dans le même temps, le projet s'inscrit dans le cadre des stratégies commerciales des opérateurs désignés. Face à la diminution du volume des échanges de courrier et à la rude concurrence qui s'exerce sur le marché des communications, les opérateurs désignés pourraient être fortement enclins à soutenir les flux d'échanges issus du commerce électronique et à se positionner comme des partenaires commerciaux de confiance, fiables et aux services abordables pour les MPME.

Parties intéressées

Selon les pays, le programme peut inclure les parties intéressées ci-après: organismes de commerce inter-national, autorités douanières, ministère en charge du secteur postal (infrastructure, transport ou communi-cations), ministère en charge du commerce et/ou des petites entreprises, ministère des affaires étrangères, institutions et associations appuyant les petites entreprises, régulateurs du marché financier ou du marché des changes (Forex). Il est donc important que le projet soit coordonné par un organisme ayant l'autorité nécessaire pour rassembler toutes ces parties intéressées.