Scrutin pour déterminer si un Congrès extraordinaire doit avoir lieu

L'Union postale universelle se trouve à un tournant de son histoire en raison d'une série de défis financiers et institutionnels.

En particulier, le 17 octobre 2018, le Gouvernement de l'Amérique (États-Unis) a officiellement informé l'UPU de son intention de se retirer de l'Union. Ce faisant, il a indiqué que sa principale préoccupation portait sur les taux de frais terminaux pour les envois de la poste aux lettres de format E. D'autres Pays-membres ont aussi manifesté des préoccupations similaires.

En réponse, le Conseil d'exploitation postale (CEP) a élaboré trois options de modification des dispositions de la Convention postale universelle et de son Règlement concernant la rémunération des envois de la poste aux lettres de format E avant le Congrès de 2020. Ces options ont été présentées au CA lors de sa session 2019.1, en avril, et, le 11 avril, le CA a décidé de soumettre aux Pays-membres de l'UPU ces trois options pour une possible révision des taux applicables aux envois de la poste aux lettres de format E avant la fin du cycle du Congrès en cours.

Le CA a également décidé, par consensus, de demander l'approbation des Pays-membres de l'UPU pour l'organisation d'un Congrès extraordinaire à Genève, les 24 et 25 septembre 2019, afin d'examiner cette question. Si l'organisation d'un Congrès extraordinaire est approuvée, il sera demandé aux Pays-membres de l'UPU de prendre des décisions concernant les modifications des Actes de l'Union associées aux trois options proposées par le CA.

Il convient de souligner ici que la prise de décisions concernant les options susmentionnées sera grandement facilitée si les plénipotentiaires des Pays-membres de l'UPU peuvent se rassembler en séance plénière afin de discuter de la meilleure marche à suivre pour préserver la pertinence et la viabilité de l'Union.

Dans ce contexte, il est demandé aux Pays-membres de l'UPU de se prononcer sur la tenue d'un troisième Congrès extraordinaire au moyen du bulletin de vote dès que possible, mais le 15 mai 2019 au plus tard.

Il est impératif que les autorités gouvernementales des Pays-membres de l'UPU remplissent et renvoient le bulletin de vote dans le délai imparti. Nous les prions d'accorder sans tarder la plus grande attention à cette question.

Le Bureau international informera en temps voulu tous les Pays-membres de l'Union des résultats de cette consultation.

Instructions relatives

Comment à remplir le bulletin de vote.

Bulletin de vote

Ce bulletin doit être dûment rempli par l'autorité gouvernementale et renvoyé par voie postale le 15 mai 2019 au plus tard. Veuillez vous assurer qu'une copie scannée du bulletin de vote rempli et signé est aussi envoyée par courrier électronique au Bureau international.