Partenariats pour la gestion des risques liés aux catastrophes dans le secteur postal

Protocole d'accord signé entre l'UPU et l'Organisation météorologique mondiale à New York

Protocole d'accord signé entre l'UPU et l'Organisation météorologique mondiale à New York

Les services de météorologie et les réseaux postaux unissent leurs efforts

A l'occasion de la session d'automne du Conseil de coordination des chefs de secrétariat des organismes des Nations Unies (CCS) à New York, Bishar A. Hussein, Directeur général du Bureau international de l'Union postale universelle (UPU), et Michel Jarraud, Secrétaire général de l'Organisation météorologique mondiale (OMM), ont signé un accord de coopération. L'OMM est l'agence spécialisée des Nations Unies en charge de la météorologie (temps et climat), l'hydrologie opérationnelle et les sciences géophysiques connexes.

Le partenariat vise à aider les postes à relever les défis que représente la réduction des risques liés aux catastrophes et à renforcer leur niveau de préparation en ciblant et en filtrant davantage les informations météorologiques et climatiques pour anticiper d'éventuelles catastrophes naturelles.

L'UPU et l'OMM comptent parmi les plus anciennes agences internationales, fondées avant la création du système des Nations Unies. Elles sont devenues des agences spécialisées des Nations Unies à la fin des années 40 ou au début des années 50. Depuis plus d'un siècle, les deux organisations ont coopéré pour fournir les meilleurs biens et services publics possibles à la communauté mondiale, a déclaré M. Jarraud, précisant que «ce partenariat confirme le socle solide d'intérêts communs, base d'une coopération plus étroite dans le but de garantir des services de grande qualité pour lutter contre le changement climatique et les conséquences des catastrophes naturelles. Ce protocole d'accord contribuera grandement à l'agenda 2030 pour un développement durable intégré et universel.»

«Grâce à cette initiative commune à nos deux organisations, les services météorologiques et les réseaux postaux s'unissent pour créer des synergies et exploiter plus efficacement les informations et les prévisions météorologiques et climatiques», a déclaré M. Hussein. Il a ajouté que la coopération permettrait aux opérateurs postaux de renforcer leur capacité à surmonter des catastrophes naturelles et de mieux planifier leurs activités, tout en précisant que, «à travers ce partenariat, les postes peuvent jouer un rôle important en facilitant l'accès aux informations météorologiques pour les communautés locales et en créant des systèmes d'alerte précoce».