Panorama mondial de l'inclusion financière postale 2016

Le Panorama mondial de l'inclusion financière postale 2016 est le second opus de l'étude phare de l'UPU sur la contribution des réseaux postaux à l'inclusion financière.

L'étude révèle que 91% des postes à travers le monde offrent au moins un type de service financier, soit par elles-mêmes, soit en partenariat avec d'autres institutions financières. 1,5 milliard de personnes – ou 28% de la population adulte mondiale – ont accès à des services comme les transferts d'argent, les paiements sociaux, l'assurance, les transferts d'argent, l'épargne ou le crédit au travers d'un canal postal. Parmi celles-ci, un milliard de personnes disposent d'un compte courant ou épargne auprès d'une poste.

Un appel à l'action : la nécessité de s'engager dans la digitalisation

Les postes disposent du plus grand réseau de distribution physique à travers le monde avec 661 000 bureaux, auxquels il faut ajouter 1,4 million de facteurs qui se rendent sur le terrain tous les jours, soit un potentiel de deux millions de points de contact. Pour pouvoir répondre de manière durable aux besoins des populations exclues disposant de faibles revenus, cependant, les postes doivent fournir des services financiers à très grande échelle… et à des prix le plus bas possible. En outre, les clients ont des besoins qui évoluent et souhaitent désormais pouvoir accéder à leurs services financiers partout, tout le temps. Les postes se trouvent donc à un tournant : elles doivent s'adapter pour rester pertinentes en tant que fournisseurs de services financiers inclusifs et durables. Pour cela, elles doivent absolument digitaliser leurs services financiers, les rendant accessibles sur de multiples canaux de distribution (mobile, cartes, internet, distributeurs, etc.), en plus de leurs bureaux de poste.

Le Panorama mondial de l'inclusion financière postale 2016, qui utilise des données fournies par 161 opérateurs postaux, met en avant les différents modèles d'affaires qui ont été adoptés pour déployer des services financiers digitaux et appellent les opérateurs postaux qui n'ont pas encore digitalisé leurs opérations à le faire au plus vite, au risque d'être complètement marginalisés en tant que fournisseurs de services financiers. Par ailleurs, l'étude les différents modèles mis en œuvre par les 52 postes à travers le monde qui ont déjà commencé à offrir leurs services financiers sur une plate-forme mobile.

Panorama mondial de l'inclusion financière 2016

Cette étude, publiée pour le Congrès d'Istanbul, dresse un aperçu de l'inclusion financière postale à travers le monde. Elle montre le rôle fondamental que peuvent jouer les réseaux postaux pour encourager l'inclusion financière et met en avant l'importance pour les acteurs concernés de s'engager dans la voie de la digitalisation des services financiers. En anglais seulement.