A propos des services financiers

La prestation de services financiers postaux contribue largement au développement économique et social mondial et améliore le niveau de vie des citoyens. D’après une étude de l’UPU, 1,5 milliard de personnes à travers le monde ont accès à des services financiers de base (paiements, transferts d’argent, épargne) par l’intermédiaire d’opérateurs postaux.

Couverture mondiale

Le réseau postal, par sa couverture mondiale et la combinaison de ses dimensions électro­nique, financière et physique, garantit aux habitants du monde entier un accès à des services de paiement électroniques efficaces, fiables, sécurisés et à un prix abordable.

Réseau mondial

L'UPU a pour mission d'aider à bâtir un réseau mondial de paiements postaux électroniques. Elle établit pour cela un cadre juridique: l’Arrangement sur les services postaux de paiement et son règlement. Elle développe également au travers du Centre de technologies postales un outil permettant aux opérateurs postaux de proposer des services de transfert d’argent: l’application International Financial System (IFS). 

L’organisation fournit l'assistance technique et financière nécessaires pour des actions et des programmes coordonnés sur le plan régional. Des projets communs sont également gérés avec d'autres organisations internationales.

Projets FIDA

Un premier projet financé par l’UPU, le Fonds international de développement agricole (FIDA) et la France, a permis de connecter 355 bureaux de poste ruraux de 6 pays d’Afrique de l’Ouest au réseau de paiements électroniques de l’UPU et de doubler les volumes de transferts entre 2009 et 2010.

Fort de ce premier succès, le FIDA financera 2 nouveaux projets en Asie centrale et Asie Pacifique pour un montant de 750 000 USD. Les populations rurales des 10 pays participants, les migrants et leurs familles auront ainsi accès à des services de transfert sûrs et abordables. Ces nouveaux projets seront mis en oeuvre entre 2011 et 2013.

Coopération avec la Banque mondiale

Le département systèmes de paiement de la Banque mondiale, grâce à un financement de l’Institut africain des transferts d’argent, a financé plusieurs activités en faveur des postes africaines: analyses des risques pour l’ensemble du processus de transfert d’argent chez 4 opérateurs désignés, renforcement des capacités opérationnelles pour 9 opérateurs et formations sur la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.