A propos des Objectifs du millénaire pour le développement

En l'an 2000, les dirigeants de 189 pays ont décidé de créer, au plan international, un climat propice au développement économique et à l'élimination de la pauvreté. Ils ont  adopté la Déclaration du Millénaire, qui se décline en huit objectifs axés sur le développement.

Les Objectifs du millénaire pour le développement visent à réduire la pauvreté, à promouvoir l'éducation, à faire progresser l'égalité des sexes, à améliorer la santé maternelle et de l'enfant, à combattre le VIH/sida et le paludisme et à œuvrer pour le développement durable.

Leur date butoir est 2015.

Rôle de l’UPU

En tant qu'institution spécialisée des Nations Unies, l'UPU aide ses pays-membres à contribuer à la réalisation de ces objectifs. Par ses dimensions, physique, électronique et financière, le réseau postal mondial contribue au développement socioéconomique, au commerce électronique et à la réduction de la fracture numérique.

Les contributions de l'UPU

  • OMD 1 Réduire l'extrême pauvreté et la faim: l'UPU, en partenariat avec le Fonds international de développement agricole, mène, dans six pays d'Afrique de l'ouest un projet d'extension du réseau de paiements électroniques dans plus de 300 bureaux de poste ruraux. Les populations des zones rurales, dont sont issus de nombreux migrants, auront ainsi accès à un service abordable de transferts de fonds et de qualité.
  • OMD 6 Combattre le VIH/SIDA, la malaria et les autres maladies: l'UPU, en partenariat avec l'Organisation internationale du travail, le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/SIDA et UNI Global Union, a lancé une campagne de prévention sur le SIDA. Cette campagne sensibilise un potentiel de 6 millions d’employés du secteur et des millions de clients se rendant dans les 660 000 bureaux de poste du réseau mondial.
  • OMD 7 Assurer un environnement humain durable: l’UPU, conjointement avec le Programme des Nations Unies pour l’environnement, réalise une étude sur les émissions de gaz à effet de serre afin d’évaluer le volume des émissions polluantes liées à l’activité postale et de trouver des solutions pour les réduire au plus vite.