Derniers résultats

Les volumes globaux d'envois de la poste aux lettres du régime intérieur ont poursuivi leur baisse, qui a été en moyenne de 3,4% en 2016. En revanche, le nombre de colis postaux du régime intérieur a continuellement augmenté (croissance globale de 12,5% entre 2015 et 2016), mais pas partout. Même s'il ne représente toujours que moins de 1,5% des volumes globaux, le trafic international continue d'augmenter, aussi bien dans le cas de la poste aux lettres (à la hausse de 1,7% l'année passée) que dans celui des colis postaux (à la hausse de 4,5% l'année dernière, après une croissance moyenne de 8% entre 2011 et 2014).

Les revenus réels agrégés des opérateurs désignés ont crû modestement au cours de la dernière décennie, en moyenne de près de 2% par an. Ce chiffre est nettement inférieur à la moyenne du taux de croissance du produit intérieur brut (PIB) mondial sur la même période, qui est de 3,4%, ce qui montre un découplement entre la croissance du PIB et celle du secteur postal.

Le nombre de bureaux de poste permanents a été estimé à 677 347 en 2016, dont plus de la moitié se trouvaient en Asie/Pacifique. Cependant, la tendance à l'externalisation de ces établissements s'est accentuée, notamment dans les pays industrialisés.

Pour desservir le réseau existant, les opérateurs désignés emploient toujours plus de 5,3 millions de personnes, soit un effectif légèrement plus faible que les années précédentes.

Perspectives économiques postales 2018

Principales transformations touchant le secteur.